Quelles sont les conséquences du malus sur une assurance auto ?

Publié le : 20 novembre 20215 mins de lecture

L’estimation du montant de la prime de l’assurance auto est influencée par de nombreux paramètres. Le bonus-malus fait partie de ces paramètres que l’assureur prend en compte pour estimer le montant de la prime d’assurance. Quelles sont les conséquences que pourrait avoir le malus sur une assurance auto ?

Comprendre le bonus-malus

Le bonus-malus est également appelé « système de réduction majoration ». Il est similaire à un système de récompense (bonus) et de punition (malus) selon que le coefficient de réduction majoration diminue ou augmente. Le conducteur reçoit un bonus lorsque le coefficient diminue et il reçoit un malus lorsque le coefficient augmente. Le coefficient augmente après que le conducteur a été responsable d’un sinistre. Ce coefficient est lié aux voitures et non pas au conducteur. De ce fait, même si c’est le conducteur secondaire ou occasionnel qui est responsable du sinistre, le coefficient augmentera toujours. Le coefficient de réduction majoration de départ est égale à 1. Après chaque sinistre responsable, sinistre dont le conducteur est responsable, le malus augmente de 25 %, le coefficient de 1,25. Avec un accident à responsabilité partagé, le malus est divisé par deux, le coefficient est donc multiplier par 1,125. Puis après une année sans sinistre responsable, le conducteur malussé reçoit un bonus de 5 % pour diminuer son malus. La majoration du coefficient ne va pas au-delà de 3,5 ce qui correspond à 250 % de majoration. Sachez que le coefficient du bonus-malus est inscrit dans le relevé d’information. N’hésitez pas et assurez-vous en quelques clics chez Assurance en Direct. Ils peuvent vous proposer un devis assurance auto en ligne ou par téléphone avec leurs conseillers.

Malus élevé et la prime de l’assurance auto

Un malus élevé va alourdir le montant de la prime d’assurance auto du conducteur malussé. Il va être obligé de payer une cotisation annuelle plus élevée que le moyen ou celui du conducteur non malussé. La prime d’assurance n’augmente pas directement après l’augmentation du malus. La majoration du coefficient n’a effet sur le montant de la prime d’assurance auto que tous les ans à l’échéance du contrat. Il en est de même pour le bonus, la diminution du montant n’est appliquée qu’après le renouvellement du contrat.

Calcul de l’augmentation de l’assurance auto :

Augmentation de l’assurance auto   = l’ancien montant de la prime x coefficient bonus-malus

Augmentation de l’assurance auto  =500 € x 1,25 = 625 €

Les autres conséquences possibles d’un malus sur l’assurance auto

Dans certains cas, quand le malus est trop élevé, votre assureur peut être amené à résilier votre contrat d’assurance. Votre assureur est amené à indemniser la victime en cas de sinistre responsable. En cas de sinistre à répétition, il est possible que la prime de votre assurance ne soit plus rentable pour votre assureur. Alors, vous représentez un « risque » et il résilie votre contrat.

Un conducteur malussé peut aussi subir des exclusions de garantie avec son contrat d’assurance auto. Puisqu’il a un statut à risque, l’assureur peut limiter les garanties dont peut bénéficier l’assuré. Les cas les plus fréquents sont que l’assuré ne peut souscrire qu’à :

  • Une assurance au tiers ou
  • Une assurance intermédiaire

Il est rare que les conducteurs malussés puissent souscrire à des assurances à tout risque ou même de bénéficier de garanties complémentaires. Ils n’ont accès à ces options que s’ils choisissent une compagnie d’assurance spécialisée qui prend en charge les conducteurs malussés. Mais même avec ces compagnies d’assurance, le montant de la prime d’assurance est exorbitant.

Plan du site